• Katia H

Malronce ou quand Katia voyage dans l'Autre-Monde

Autant j'avais vraiment bien accroché au premier tome de la saga "Autre-Monde" de Maxime Chattam. Autant ici, j'ai clairement senti que mon univers de prédilection n'était pas le fantasy. Cela ne signifie nullement que j'ai passé un mauvais moment, loin de là. Mais plutôt, que je n'ai pas vibré, ressenti aucune palpitation, très peu d'emballement...Mais bon, j'avoue quand même avoir eu quelques frissons...Il ne me faut pas grand chose quand même, vous ne trouvez pas?


Le récit reste agréable et soft à lire. On retrouve avec plaisir les trois antagonistes du premier tome : Ambre, Tobias et Matt. A la recherche de l'identité de Malronce, cette reine cynik. Par les Cyniks, comprenez les adultes complètement tarés suite à une tempête et qui voient en l'enfance un danger...Les enfants doivent donc fuir cette communauté (censée dans notre mode être mature et bienveillante) sous peine d'être réduits à l'esclavage pur et simple. Cette reine Malronce veut donc capturer Matt et le fait activement rechercher.

Nos trois héros vont donc être confrontés à pas mal d'embûches dans leur quête afin de percer un tant soit peu (mais bon nous ne sommes que dans le tome 2...) le mystère.

Donc je résume, nous avons un groupe de trois Pans, ados de moins de 18 ans, qui cherchent à découvrir qui est la reine des Cyniks, Malronce. Cette dernière fait activement rechercher Matt par des monstres géants qui balaient les contrées et tuent tous les enfants qu'ils croisent.


Je n'ai absolument rien à redire sur l'écriture pointilleuse de Maxime Chattam, elle est vraiment bien adaptée à un public jeunesse. L'auteur déborde d'imagination et sait avec beaucoup de talent poser une atmosphère lourde tout au long du récit. J'ai pas mal lu dans les différents avis que nos trois compères en rappelaient trois autres...sorciers so british. Cependant Matt n'a rien à voir avec Harry ou si peu mis à part un don qu'il développe de plus en plus. Cependant chez Chattam, chaque Pan est doué d'un art...Il n'y a pas de sorciers dans un camp et de Moldus dans l'autre. Ici les enfants se battent contre les adultes pour survivre.

Tobias pourrait être Ron et encore...Ambre est beaucoup plus mystérieuse et profonde qu'Hermione à stade comparé des récits.


Le gros défaut de ce livre est son personnage principal. Plutôt embêtant...Je n'apprécie pas spécialement Matt. Je le trouve fort solitaire, un peu égoïste aussi, peu dans la dynamique du groupe alors que soyons réaliste, étant donné la m**** dans laquelle il s'est fourré, le groupe est plutôt un atout... Mais bon, c'est vrai aussi que grâce à ce trait de caractère, il peut sans grosse difficulté mettre ses amis dans des situations périlleuses au détriment de la sécurité de tous. Cela crée la trame de l'histoire... Il me faudra lire le tome suivant pour voir si mon sentiment se confirme. J'espère sincèrement que non car je risque alors d'envoyer balader nos trois amis et de me tourner vers d'autres lectures et d'arrêter là cette saga.


Peut-être que je suis trop vieille du haut de mes 44 printemps ...LOL...


Les différents univers décrits par Maxime Chattam ont sauvé ma lecture. Ces mondes sont fabuleux même si très (trop) angoissants. Cette mer d'arbres...Ce navire volant...Cette ville Cynik et la façon dont y sont traités les enfants. Les Pans qui sont tous si suspicieux les uns envers les autres. Les Cyniks qui n'ont gardé que les instincts basiques de l'Homme...et les rares adultes qui se rappellent d'avant ont des âmes encore plus noires...


Cela fait vraiment peur de se dire qu'en cas d'apocalypse, l'Homme pourrait si facilement oublier son humanité...


A méditer...juste au cas où...

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com